Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Capitaine Enzo

Quand un Président n'est plus CRU, ... il est CUIT!

5 Janvier 2014 , Rédigé par Capitaine Enzo

Quand un Président n'est plus CRU, ... il est CUIT!

Comme disait Audiart, les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ! et bien oui il a osé. Il continue à mentir de plus belle et ce, même lors de son allocution pour les voeux du 31 décembre à la télé. Il s'étonne des hausses d'impôts qu'il a lui-même ordonnées !!! Serait-il en train de comprendre qu’il est responsable de tous les échecs. Le « président normal » qui voulait avant tout incarner une République irréprochable et qui s’était engagé à remettre la France dans « les clous budgétaires » s’est enfermé progressivement dans un déni de réalité et surtout dans une série de promesses irréalistes. Plus personne ne comprend où est sa ligne économique et politique, le comprend-il lui-même quand il peut soutenir en quelques heures tout et son contraire. Y aurait-il eu un miracle au soir du 31 décembre 2013 ? Après avoir augmenté de plus de 30 milliards les prélèvements fiscaux, il vient de découvrir que nous payons trop d’impôts et a pris la décision de les baisser et c’est lui-même qui va suivre le chantier durant tout le quinquennat. Combien y a t-il de français prêt à croire ce menteur ?

Les français ne comprennent pas Hollande, pourtant l’inversion des courbes, c’est simple à comprendre : « l'inversion des courbes des impôts et taxes, comme celle du chômage, c’est quand elle augmente moins vite que si c'était plus, tout comme celle des dépenses publiques qui baisse car elle augmente moins que l'an passé ».

François Hollande est-il responsable de l’échec économique (La France est en plein décrochage), de l’échec fiscal (l’instabilité et l’insécurité fiscale font fuir les investisseurs), de l’échec politique (Perte de confiance dans les politiciens de tous bords), de l’échec sociétal (Hollande a réussi à diviser les français) et de l’échec moral ( la France coule et les Français dépriment). Lui-même pense que cela vient de la politique de son prédécesseur, il en est même persuadé. Autour de nous, pourtant, tout va réellement mieux, la Grande bretagne sort du tunnel, l’Espagne voit le nombre de ses chômeurs reculer de manière importante, l’Irlande sort de la tutelle du FMI et de la BCE. Il n’y a qu’Hollande pour voir la vie en rose dans son royaume de Bisounours.

Les souhaits de Pépère pour vous endormir

Ce soir à la télé, Il avait l’air fatigué et trés peu sûr de lui. Il revenait pourtant d’un fructueux voyage en Arabie saoudite où il a remporté un marché de vente d’armes de 3 milliards d’euros pour l’armée libanaise payé cash par le royaume saoudien. Y a pas à dire, les cheik ça a du bon! Le roi, son nouvel ami, a préfèré payer directement la France que de donner l’argent aux libanais. Quand on sait que les deux tiers de cette armée sont constitués de proches du Hezbollah, allié de Bachar el assad, on ne comprend pas bien. Il y a fort à parier que la plupart de ces armes fournies par la France vont se retrouver chez les syriens, alors que la France soutient le camp d’en face. Mais, ce n’est pas la première fois que Hollande nous embrouille avec sa politique étrangère.

Mais revenons à son allocution, il ne s ‘en est pas vanté de cette vente d’armes, non plus d’ailleurs de ses courbes inversées (croissance et chômage). A la stupéfaction générale alors que tout le monde nous prédisait un discours sans annonce nouvelle, Pépère nous a sorti du chapeau un nouveau pacte : « le pacte de responsabilité » pour les entreprises. On se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant Magic Hollande. Et Pépère nous en explique le principe, c’est trés simple : « moins de charges sur le travail » afin de « gagner la bataille de l'emploi », c’est tout bête. Bref, une France plus « attractive », plus « moderne » et plus « souple ». Comme vous pourrez le constater, nous avons un président qui, d’un coup, a des idées.

Mais comment y arriver

Le lendemain, au conseil des sinistres, Pépère leur explique sa trouvaille : « il faut une remise à plat de la fiscalité. Trop d'impôts tuent l'impôt ! » vous l’avez entendu comme moi. Mais oui ! il veut réduire les dépenses publiques, simplifier le mille-feuille administratif, en finir avec les excès et les abus de la Sécurité sociale. Mais oui ! est-ce le même président ? quelle mouche l’a piqué. Nous ne reconnaissons plus le président que nous (pas moi) avons élu. En plus il sera à la manoeuvre, il a dit : « moi président, je conduirai moi-même cette politique » C’est son idée à lui, Il n’a plus besoin d’Ayrault pour faire la remise à plat de la fiscalité...!

Ouf, ... la France est sauvée

Donc, pour baisser les impôts, Pépère explique que la réduction des déficits publics doit se faire par des économies (...) et que ce sont ces économies qui permettront (vous y croyez vous ?) de réduire les impôts des Français. Donc, en clair cela veut dire : Avec une telle trouvaille, les français vont m’aimer. N’oublions pas que, dès le lendemain de son allocution, de nombreux impôts sont mis en application et notamment la hausse de la TVA dont celle passant de 7 à 10%, une hausse de 45% d’un coup.

Moscomic, notre ministre de l'Economie, nous prédit que l'année 2014 serait pour le gouvernement « une année de travail au service des Français pour la croissance et pour l'emploi ». Tant mieux, si c’est vrai. « C'est à portée de la main parce que la France a des atouts formidables », a-t-il assuré.

Les français entre mémoire courte et autisme

Il a déjà menti pendant sa campagne électorale , il a menti sur l'inversion du chômage , il a menti sur beaucoup de sujets ( pas de justiciables dans son équipe , pas de nomination de petits copains à des postes clés, Cahuzac ...etc...). Il a menti sur la durée du conflit au Mali qui a dépassé allègrement les 6 mois ..... comment le croire ?

Les français ont cru Hollande lorsqu’il reniait la crise de 2008. Les français l’ont cru parce qu’il était de bon ton de dégager Sarkozy. C'est ce qui a permis à Hollande de devenir président, une fois DSK écarté. Les français ont oublié qu’en 2008 s'est produit la pire crise de l'histoire depuis 1929. Aujourd'hui, l'économie repart dans le Monde et même en Europe, mais en France rien ne bouge. Les français ont choisi le programme des socialistes qui consiste dans l’espoir d’une reprise économique mondiale pour entrainer celle de la France. Mais c’est le plus menteur qui a gagné. La France croule sous les dettes et Hollande avec son idée saugrenue d'aller prendre l'argent des riches a fait fuir ces financiers qui auraient pu injecter les finances nécessaires à ce redémarrage. Mais beaucoup de français ont été complices, rappelez-vous les meetings de Mélanchon, noir de monde. Aujourd’hui, le malheureux, ses nombreux fans le laissent tomber.

En 20 mois de présidence Hollande, la dette publique a augmenté pratiquement de 300 milliards. C’était bien la peine de critiquer la gestion de Sarkozy, en effet, non seulement l’ex-président a dû subir la crise de 2008, mais en plus, en consultant le rapport de la Cour des Comptes, il est écrit que N. Sarkozy a été obligé par l'Europe d'intégrer dans ses comptes le non provisionnement des retraites des fonctionnaires depuis 1981 et ce, pour un montant de 300 milliards d'euros.

La marque Hollande est bien ancrée

Pépère peut remercier Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn, sans eux il ne serait jamais devenu président de la République. Plutôt que d’affronter la crise économique, dont il niait l’ampleur, François Hollande a préféré s’occuper des sujets sociétaux : le mariage pour tous, l’immigration, la justice... François Hollande rêve de faire de la France une grande Corrèze.

Dès son intronisation, il a installé ses amis de la promotion Voltaire de l’ENA à tous les étages de l’administration et de la vie politique. Personne ne doute de la qualité du millésime de cette promotion, y-a qu’à voir déjà le président, mais le dosage semble vraiment excessif. Ces énarques de gauche nous expliquent que pour réduire les déficits, il faut malheureusement augmenter les impôts, car c’est de la bonne et saine gestion. Partout où ils sévissent, la croissance économique s’évanouit, la rentabilité du capital baisse, le chômage augmente, les taux d’intérêt finissent par monter, car le capital est gaspillé. C’est une spécificité bien française, car même en Chine, le premier pays communiste du monde, on a compris qu’il fallait respecter l’entrepreneur et lui laisser gagner de l’argent.

Et chez nos voisins ?

Le Premier ministre britannique David Cameron a vanté l'économie de son pays. La Grande-Bretagne a tourné le dos aux politiques de gauche (plus d'emprunts, plus de dépenses et plus de dette). les Anglais ont baissé en 2009 la TVA en disant aux entreprises de ne pas baisser leurs prix afin de redresser leurs marges. Maintenant, ils baissent l’impôt sur les sociétés. Résultat, l’économie britannique est repartie. Bien que Cameron n’ait pas nommé la France, on y voit une critique à peine voilée contre la politique économique menée par Hollande qui continue à se débattre dans la crise. La Grande-Bretagne devrait avoir une croissance du PIB de 1,4 % en 2013 et de 2,4 % en 2014. Quant à la France, elle espère de son côté atteindre 0,2 % en 2013 et le gouvernement rêve d’une croissance de 0,9 % en 2014.

Pourquoi s‘en sortent-ils ? Ils ont choisi de limiter l'embauche de fonctionnaires et de réduire les dépenses de l'état! C’est tout simple et les premiers résultats positifs se font sentir! En France l'exécutif fait le contraire, on embauche et on dépense ! Quand les français passaient aux 35 heures, les allemands passaient aux 40 heures payées 39h! En Espagne sur un an il y a 147.385 chômeurs en moins, alors que pour la même période en France il y a 160.400 de plus, mais pour Hollande la courbe est inversée.

« la reprise est là », non je blague...

Hollande est le seul responsable de la dégradation de la France, il n’a fait aucune réforme importante dans le domaine économique. Il a augmenté la pression fiscale sans réduire ni le déficit budgétaire ni l’endettement de l’Etat. Il dit qu’il baisse les dépenses publiques, mais c’est faux, la seule chose dont il peut se vanter et encore il n’y a pas de quoi en faire un fromage, tellement est minime le ralentissement de la progression des dépenses publiques. Le taux de chômage n’a cessé d’augmenter, malgré qu’il essaye de nous prouver le contraire.

Au final un bilan nul !

Hollande est bien trop préoccupé par son avenir que par celui de son pays ! Il ne fera rien et son allocution du nouvel an est une nouvelle pirouette. On sent bien que lui-même n’est pas convaincu par les mesures qu’il annonce. Il faut pas se voiler la face, la croissance redémarre en Europe pour certains pays mais la France est toujours sur la ligne de départ.

La politique de Hollande est un échec : dette, déficit, chômage accru, destruction de près de 40 000 entreprises en un an. Baisse de la consommation par excès d impôts. Comment peut-il encore nous donner des leçons ?

Les remèdes sont archi-connus : baisse des dépenses publiques et compétitivité de nos entreprises, pas des pactes à la noix transformés en usines à gaz. Le chantage du « donnant-donnant » inventé par Sapin pour inverser la courbe ne marchera pas (l’état veut compenser les salaires des chômeurs embauchés en dessous du Smic. Encore des emplois payés en partie par le contribuable). Vous vous trompez, ce n’est pas ce genre de carottes que les chefs d’entreprises attendent, messieurs les énarques.

Il a menti pour être élu, il a perdu 20 mois en menant une politique contraire malgré les recommandations de tous les experts, y compris celles de Didier Migault, socialiste et Président de la Cour des Comptes, il a attendu fin 2013 pour constater que le chômage ne s'améliorait pas malgré ses incantations...

Alors comment le croire aujourd'hui ? Mais qui peut croire à une promesse de Hollande ?

Entre le nouveau pacte et la quenelle, les médias subventionnés vont pouvoir anesthésier leurs lecteurs.

Hollande nous mène directement sur la voie menant au communisme.

MEILLEURS VOEUX REVOLUTIONNAIRES !

Encadré :

Hollande est l’artisan de la dégradation de la France

Depuis que Hollande est aux manettes, voici quelques mesures inadéquates qui ont été prises :

• Le jour de carence sur les arrêts maladie des fonctionnaires qu’il vient de supprimer va coûter 60 millions d'euros à l’état employeur et 70 millions d'euros aux hôpitaux.

• La loi d’amnistie votée pour les syndicalistes casseurs est une véritable insulte faite aux entrepreneurs.

• Jean-Marc Ayrault veut demander au Parlement d’adopter un certain nombre de mesures précises sur « les licenciements boursiers ».

• La généralisation du tiers payant qui permet à tout le monde d’abuser du système de santé public sans débourser un centime

• La mise en place d’une garantie jeunes destinée à une population de 100 000 jeunes de 18 à 25 ans baptisée « les décrocheurs » !

• Le courageux Nicolas Perruchot (son rapport a été mis aux oubliettes pour 25 ans, une première) avait évalué que 17 000 fonctionnaires étaient détachés et travaillaient pour des organisations syndicales, ce qui a un coût pour la collectivité de 59 milliards d’euros (salaires + retraites)! Est-ce que les syndicalistes français sont au dessus des lois ?

• Le "tout gratuit" que veut mettre en place Marisol Touraine est un véritable outil de déresponsabilisation qui est en train de tuer la France.

• Marisol Touraine prend des décisions qui correspondent à un plan de renflouement des syndicats. Les syndicats en France ont, comme on le sait, très peu de légitimité avec 8% des salariés adhérents. Les cotisations perçues sur les adhérents ne représentent que 3 à 4% des budgets syndicaux, contre une moyenne de 80% en Europe ! Le reste est financé par la collectivité.

• Dans les entreprises, on sait depuis longtemps que le passage de 49 à 50 salariés se traduit pour l’entreprise par 27 nouvelles formalités à remplir. Tout est donc systématiquement entrepris pour dissuader les entreprises d’engager du personnel. Le texte envoie un mauvais signal de plus aux investisseurs étrangers…

• Marisol Touraine fait de la France avec sa réforme des retraites une exception en Europe. Tous nos voisins repoussent l’âge de la retraite, mais la France criblée de dettes, propose de le diminuer !

• Les syndicats font obstruction aux réformes. Leurs positions sur la réforme des retraites, le travail le dimanche, etc… ont montré qu’ils mènent un combat d’arrière-garde.

• La réforme des retraites ne sauvera pas le système. Seul le déficit du secteur privé a été abordé, le cas des fonctionnaires et les régimes spéciaux n’a pas été abordé alors que le mot de justice est prononcé sans arrêt.

• le CICE (Crédit Impôt Compétitivité pour les Entreprises) est un fiasco et bénéficie surtout à la Poste et à ses 90 000 facteurs, à l’heure d’Internet…) ou au développement de l’emploi public ( les « emplois d’avenir »).

Partager cet article

Commenter cet article

Autre Vue 10/01/2014 18:04

Le pire c'est qu'il ne sait même pas où il nous mène quand on regarde tous les revirements de ses bouffons ...

capitaine enzo 10/01/2014 23:53

Normal qu'il ne sache pas où il nous mène puisque c'est Valoche qui porte la culotte à la maison. Elle ne doit apprécier de rester à Paris la semaine prochaine pour la visite de Culbuto chez le pape. Closer vient de mettre à l'ordre du jour de la rencontre des deux François (premier et dernier) le sujet tabou des maitresses du "Comico francès", histoire de le mettre mal à l'aise.

NOURATIN 06/01/2014 17:46

Superbe article qui résume parfaitement la bêtise du corps électoral qui confie le sort du pays à des bateleurs de foire. Nous avions aimé Mitterrand, aujourd'hui nous adorons Hollande...et demain Allah, peut être, qui sait?
Amitiés.

NOURATIN 07/01/2014 18:45

Contrairement à ce que prétendent des gens comme Jack Lang ou le Maire de Paris, on est souvent trop aidé, c'est de là que vient le mal français.
Vos billets du Brésil sont un régal,je les apprécie de plus en plus.
Et encore bonne année.

capitaine enzo 06/01/2014 18:30

Je n'ai pas beaucoup de mal à critiquer Culbuto, je n'ai jamais pu le sentir, c'est physique. Mais j'ai beau essayer de lui trouver des circonstances atténuantes, je n'y arrive pas. Mais ce qui me navre le plus dans tout ce que je lis, c'est la sinistrose des français. J'ai souvent envie de tout arrêter et de me déconnecter de tout (télé, internet) comme je l'ai fait pendant 3 ans en arrivant ici. Au Brésil, rien n'est fait pour aider les gens, mais au moins ils ont le moral.
Encore mes meilleurs voeux et de bons papiers comme d'habitude qui me régalent.
Amitiés.