Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Capitaine Enzo

Plus ça change, plus c’est pire....

5 Avril 2014 , Rédigé par Capitaine Enzo Publié dans #Infos cachées

Plus ça change, plus c’est pire....

En Chine, Xi Jinping est président de la République, secrétaire du parti communiste et chef des armées, En France, Hollande cumule aussi ces trois postes car on a du mal à croire qu’Harlem Désir et Le Drian ont quelques autorités. Les chinois (enfin, les bons...) disent que depuis que Xi est président, le peuple est beaucoup plus heureux qu’avant, chez nous c’est pareil, Culbuto a réenchanté la France. Ce qui est hallucinant en Chine, pour nous occidentaux, c'est la facilité avec laquelle certains peuvent croire à toutes les désinformations faites par la presse. Depuis quelques années, mais avec une certaine accélération depuis deux ans avec les nombreuses affaires et les mensonges à répétition du président, la France s’enfonce dans un totalitarisme qui ne veut pas dire son nom. La dernière preuve en date est l’allocution télévisée de Culbuto, le lendemain de la débacle aux élections municipales, celui-ci nous a annoncé avec un certain aplomb: « Je vous ai entendu, je garde mon cap et je vous emmerde...». Avec un Manuel Valls aux manettes et une équipe de ministres nettement imposée par Culbuto lui-même, on voit bien que les couacs et l’immobilisme vont perdurer.

Avec la récente affaire des écoutes de Sarkozy et de son avocat, la gauche s’est dit offensée par la comparaison qu’ a fait Sarkozy avec une certaine police politique en Allemagne de l’est, il est clair que Hollande, l’air de rien, n’a rien d’un démocrate. On a bien vu pour le mariage tour tous, qu’il n’a tenu aucun compte du pouvoir de la rue. Des présidents avant lui ont abandonné des lois pour moins que cela. Même chose pour la PMA, pour laquelle il a remplacé 70% des membres du comité d’éthique pour avoir celui-ci à sa botte. Avec les écoutes de Sarkozy, c’est le droit au respect de la vie privée qui est bafoué. Il n’y a plus de droit au secret des conversations entre un avocat et son client. La nouvelle méthode de gouvernement de Hollande, c’est d’utiliser la justice pour espionner les conversations des opposants du parti au pouvoir. En vingt mois, Sarkozy a subi quatre perquisitions, a été interrogé pendant 23 heures, des centaines d'articles rédigés à charge ont été publiés et cela sans aucune mise en examen dans toutes les affaires qui ont toutes pour origine une plainte lancée par un ami de Hollande. Mais ce système n’est pas mis en place contre Sarkozy, mais contre nous tous.

En France, internet sous contrôle comme dans n'importe quelle dictature

Avec ce qui se passe au niveau de la surveillance des internautes et les nouvelles mesures en préparation, nous ne sommes plus trés loin de pays comme la Chine. Aurélie Filippetti travaille sur un projet de loi qui donnera des pouvoirs au CSA en matière de contenu Internet et notamment la régulation des contenus illicites. Aujourd’hui, la quasi totalité de la presse est à la botte de Hollande, veut-il par cette nouvelle loi réguler les blogs, c’est tout à fait possible. Ce texte va être proposé au vote en 2015.

La perspective tant redoutée de voir le CSA intervenir dans la régulation d’Internet serait directement au cœur de ce projet de loi. Le gouvernement donnerait aussi autorité au CSA sur tous les services de vidéo et de musique, tous supports confondus (PC, consoles, etc.) et donnerait un réel pouvoir d'enquête à l’institution dont les 9 membres sont nommés aujourd’hui intégralement par le PS (3, par le président de l’Assemblée Nationale, 3 par le président du Sénat et 3 par le président de la république)

Le CSA fera aussi respecter sur le web les grands principes moraux dont il est déjà le garant à la radio et à la télévision et pour cela, la loi lui fournira « une carotte et un bâton. » Les sites Internet devront signer une charte et pratiquer l’autorégulation. Quant au bâton, le CSA pourrait paramétrer les filtres de contrôle parental et serait doté de pouvoirs d’enquête et d’arbitrage des conflits.

Hausse de 120% des requêtes de surveillance

Alors que la surveillance des internautes se fait chez Google, Facebook, Yahoo, etc... via des mandats de justice, on découvre que la DGSE a carrément installé à demeure des centaines de ses agents chez Orange, Bouygues Télécom, SFR ou Free. la DGSE est au cœur d'un programme de surveillance d'Internet lui permettant de surveiller le flux du trafic Internet entre la France et l'étranger en dehors de tout cadre légal. Google a annoncé que le nombre de requêtes est en hausse de 120%. C’est la preuve que nous sommes aux mains d’un « social démocrate totalitaire » enfumé par de vagues fantasmes de démocratie sur fond de consumérisme libre tant que le pognon est là tous les gens qui tiennent les manettes nous mènent en enfer et si nous ne faisons rien, nous méritons ce qui arrive.

La France est maintenant le 2ème pays à faire le plus de ces demandes de surveillances (via son gouvernement socialiste, lumière du monde et défenseur de la liberté des peuples), derrière les USA (disons que l’on est un peu moins nombreux quand même), mais devant tous les autres. Pendant ce temps, au Brésil, la présidente Dilma Roussef (dont le téléphone a été mis sur écoute par la NSA) vient de faire voter une loi protégeant les internautes.

Un dictateur sans autorité et sans caractère

L’espionnage tous azimuts et illégal des autorités américaines, et l’ingérence continuelle de Washington dans la politique intérieure française, commandaient à François Hollande de ne pas se rendre en visite officielle aux États-Unis d’Amérique. S’il avait eu le sens de la dignité de la France et de sa fonction, il aurait en effet adopté l’attitude de la Présidente du Brésil, Mme Dilma Rousseff qui avait annulé, en septembre 2013, sa visite aux États-Unis prévue le 23 octobre 2013 pour protester contre l’espionnage opéré par Washington contre le gouvernement de Brasilia.

Ayant maintenu son déplacement, Hollande a montré son allégence à Obama qui en a profité pour le rabaisser encore davantage. Barack Obama a profité de cette visite d’État sans objet pour humilier son invité à plusieurs reprises :

- en comparant publiquement le Royaume-Uni et la France à ses deux propres filles, entre lesquelles il refuserait de dire qui est la préférée, le président des États-Unis a confirmé, avec paternalisme, qu'il s’estime être le « père » de l’Europe ;

- en menaçant les entreprises françaises commerçant avec l’Iran, il a montré son mépris des règles de l’OMC et s’est ingéré dans les affaires franco-iraniennes ;

- en exigeant qu'il manifeste son soutien au « grand marché transatlantique », Hollande a consenti publiquement à la destruction des intérêts vitaux de la France ;

- en multipliant les allusions à sa vie privée, il s'est ouvertement payé de la tête d’un allié.

À aucun moment, Hollande n’a réagi en homme d’État. Il n’a répondu à ces perfidies d’Obama qu’avec ses sourires niais, ses petites blaques ou par ses silences, comme sur l’Iran. Il a confirmé, aux yeux du monde entier, qu'il n’a pas l’étoffe d'un président de la République française mais les réflexes d’un subordonné. Cette servitude volontaire du locataire de l’Élysée est désormais insupportable à la grande majorité des Français.

La DGSE espionne… pour la NSA

Qu'il s'agisse de surveillance policière, politique ou commerciale, l'Internaute est scruté, épié, analysé. PRISM, le programme américain de surveillance électronique via Internet, tout comme les conversations téléphoniques américaines et internationales, est un programme de la NSA (National Security Agency) qui prévoit la surveillance de personnes vivant en dehors des Etat-Unis. Edward Snowden, ancien consultant de la NSA, a révélé au grand jour que la NSA intercepte les connections Internet et les conversations téléphoniques américaines et internationales. Toutefois, les américains sont beaucoup mieux protégé que nous car la NSA n'a pas le droit d'intercepter des informations sur des concitoyens depuis le territoire américain. Elle utilise donc des services étrangers dociles et obéissants comme la DGSE en France et collecte ainsi l'information à partir de 18 points d'accès installés partout dans le monde excepté aux Etats-Unis. Comme je le disais plus haut, la DGSE a installé plusieurs centaines de fonctionnaires dans toutes les sociétés de téléphonie et d’internet françaises. Il a même été envisagé, mais ce n’est pas fait encore pour des questions de coût, d’installer des logiciels espions sur les routeurs internet de chaque français (Free box...).

Mais la DGSE n'espionne pas que pour la NSA , elle intercepte tout ou partie des télécommunications qui transitent par satellite ainsi que les ondes hertziennes, RFiD, GPS, GSM et Wi-Fi ainsi que par les câbles de fibres optiques sous-marins. Nos communications avec l'étranger ou les Dom-Tom peuvent être interceptées, recopiées et diffusées par la DGSE, sans qu'aucune commission de contrôle ait son mot à dire et ceci en en dehors de tout cadre légal.

Le problème, c'est que la DGSE est moins contrôlée que la NSA, et qu'on a plus d'informations sur la NSA que sur les données espionnées par Les services français… Voilà encore une preuve supplémentaire que la Socialie flicque son peuple et que Normal 1er est un dictateur.

On savait déjà par le livre de Roland Dumas, ami et ministre de Mitterrand, que la DGSE est en fait une filiale du Mossad israélien et on comprend pourquoi les ministres de l’intérieur sous toujours des grands amis d’Israèl. Avec Manuel Valls et son fanatisme croissant de son « lien éternel » et de son « engagement absolu » pour le sionisme, on n’est pas à l’abri, comme l’enseigne l’histoire de la Vème République, des barbouzeries et autres manœuvres plus ou moins illicites. Nos dirigeants sont un danger pour les libertés publiques.

Jamais un président n’a autant fliqué que Hollande

On en a peu parlé, le monde de l’Internet français est en ébullition depuis le vote autour de la loi de programmation militaire. En effet l’article 13 remanié par le gouvernement redéfinit un cadre juridique permettant à l'Etat d'accéder directement aux données des opérateurs de communications électroniques, des fournisseurs d'accès à Internet et des hébergeurs de sites Web, sans avoir, dans certains cas, besoin de passer par un juge. Il faut chercher parmi les dictatures de ce monde pour retrouver traces de telles pratiques.

Pour lutter contre le terrorisme, le crime organisé, pour sauvegarder le potentiel économique et scientifique de la France, les agents des ministères de la défense et de l'intérieur, mais aussi ceux du budget, vont pouvoir savoir en temps réel qui parle à qui, qui dit quoi, et qui se trouve où. Sans passer par une demande d'autorisation préalable à la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité.

Le Syntec numérique, l'association des sociétés de services informatiques, l'ASIC (regroupant les sociétés du Web), l'Internet Advertising Bureau France, Les opérateurs de télécoms et même le Conseil national du numérique (CNN), dont la mission est d'assister le gouvernement dans ses décisions, ont tous trouvé que cette modification n’était pas opportune.

Kim jung culbuto, un dictateur sans autorité

Pensez-vous que les droits de l'homme et la liberté existent vraiment en France ? interdiction de fumer dans sa voiture, interdiction de conduire vite sur autoroute, interdiction de se garer sans payer, interdiction de téléphoner en voiture avec bluetooth, et bientôt l'interdiction de regarder son GPS , son compteur de vitesse, interdiction de regarder derrière avec son rétroviseur, interdiction d'écouter la radio , et bientôt interdiction d’emmener des passagers pour ne pas être perturbé dans la conduite .... etc... et ce ne sont que les restrictions en voiture. Imaginez le reste ....

Le mariage pour tous, Le cabinet noir de l'Elysée chargé de ressortir des affaires de l'opposition, le blocage par l'Elysée du rapport de l'OCDE sur l’état de la France en mai 2012, le renouvellement des membres du comité d'éthique pour mieux faire passer la PMA et la GPA,... voilà quelques décisions prises par Hollande au mépris de la démocratie.

En tout cas, tout cela permet de constater que la Gauche, quand elle gouverne, ne s’embarrasse pas des libertés publiques qu’elle prétend défendre !

Tiens voilà la folle du Poitou !

Il va falloir qu’il assume pépère. Alors qu’il s’était débarrassé de Valérie, voilà qu’il se met dans l’embarras en reprenant son ex dans un gouvernement Valls où chacun des membres se détestent cordialement. Nous avons droit à un grand ministère de l’écologie avec Ségolène Royal, vous savez l’ex de Hollande qui a pris une claque aux élections présidentielles de 2007, puis une autre retentissante à La Rochelle aux législatives, de nouveau aux primaires du PS ou elle arrive 3éme et en pleure comme une madeleine.

Le seul poste qui lui est resté est la gestion de « Charentes-Poitou » et on ne parle pas de ses succès comme chez Heuliez qui termine en liquidation judiciaire ou pour la MIA électrique où cette folle hystérique a injecté en pure perte et avec constance l'argent des contribuables. Fallait la mettre aux handicapés.

Le parti socialiste n’est pas un parti familial..., mais bon, on la retrouve notre Ségo bouffie de satisfaction de se retrouver face aux caméras? Faut la comprendre, elle était en manque de médiatisation depuis le temps. Il fallait s’y attendre, à peine installée et déjà sur le devant de la scène ...ça fait deux ans qu’elle se retient et se contient la mémère. Il faut dire que la madone en tient une couche, Pépère doit être sérieusement aux abois, pour la reprendre!

Mais à l'écologie, comme à l'énergie, on n’a pas fini de rire. Ministre de l'écologie sous Mitterrand, elle a multiplié les bourdes, à Toulouse elle a fermé une décharge sans se préoccuper du devenir des ordures, résultats, on a promené en péniche des tonnages d'ordures dans le Tarn et garonne en attendant la réalisation d'une usine d'incinération et multiplié le prix de l'enlèvement par 5. Mme Royal est beaucoup plus concernée par l'environnement que par l'écologie... Enfin disons, surtout son propre environnement et en particulier par le nombre de caméras de TV qui s'y trouve. Elle vante ses succès écologiques de sa région alors que Charentes Poitou est classé 18ème sur 23 dans ce secteur.

Va t-elle réussir au plan national, là où elle a échoué dans "son laboratoire en Région...", quel laboratoire? le Poitou - Charentes, où elle a gaspillé 20 millions, sans empêcher la faillite d'Heuliez et 5 millions dans la Mia Electric. La boite de 200 salariés dont 100 ingénieurs (1 seul aurait suffi pour une merde pareille) qui ont conçu cette auto plutôt genre brouette à balles de golf qui ne convient même pas aux services techniques des villes, même quand la batterie et le moteur fonctionnent encore ! « Mon fournisseur n'a pas pu fournir de batterie plus forte, ni le moteur, disait la PDG! »

Le nouveau gouvernement, une équipe de gagnants!

On a changé le bocal mais pas les cornichons ! Premier indice : dans le nouveau gouvernement, Manuel Valls n'a aucun homme à lui, entouré au mieux d'indifférents, au pire d'ennemis. Les poids-lourds passeront au-dessus de sa tête pour chercher leurs instructions directement à l'Élysée. Il a avalé quelques couleuvres pour avoir la place, il a dû accepter que Taubira reste à la Justice, alors qu'il avait contesté sa réforme pénale. On prend (presque) les mêmes et on recommence. Annoncé comme un exécutif de "combat", quel casting, avec Sapin aux finances, on espère qu’il ne va pas voir une baisse de la dette là où il y en a pas, comme il a fait avec le chômage. Royal à l'écologie, Hamon à l'éducation... Que du lourd. On ne reconnait plus le Valls que l'on connaissait, langue de bois et oubliées ses convictions par exemple sur les 35 heures.

Montebourg, Monsieur démondialisation, un gauchiste à l’économie. Taubira qui n'a pas fini de vider les prisons et n'est pas encore arrivée à y mettre Sarkozy : elle reste donc pour finir le job. on est le 2 avril, donc malheureusement, ce n'est pas une blague.

Le seul point positif, c'est qu'on est débarrassé de la Duflot...., Moscovici s'en va sans que personne ne le remarque, Hollande encage Manuel Valls comme il le fit avec Jean-Marc Ayrault… ; Ce gouvernement n'est guère différent du précédent !

75% des français n'ont pas trouvé Hollande crédible lundi, il leur a donné raison mercredi, mais il y a encore 25% qui gobent encore tous ses mensonges.

Un remaniement......poisson d'avril!

Incompétents hier, compétents aujourd'hui ? Quel tour de magie,

Encadré :

Quelques extraits de discours de l'illuminée du Poitou pour la route :

  • "La société de la connaissance assume la confiance collective au plus près des territoires."
  • "La démocratie participative assume la problématique collective d'un développement soutenable. "
  • "L'ordre juste idéalise la problématique formidable d'une France forte. "
  • " L'égalité des chances anticipe la démarche positive de nos talents personnels. "
  • "La république du respect justifie l'espérance citoyenne pour effrayer les capitalistes. "

Partager cet article

Commenter cet article

blh 16/06/2014 17:45

Et quand on pense qu'un certain général, ,Puga lui même légionnaire !( lieutenant au 2ème REP à Kolwési), chef d'état major particulier de Moi-Président ordonne de dézinguer les islamistes au Mali et ailleurs et, dans le même temps coordonne et organise leurs cousins en Syrie, on ne s'étonne guère du marasme intellectuel et psychologique de nos armées, fussent-elles d'élites..

capitaine enzo 16/06/2014 21:19

Quand je vois le Crétin de l'Elysée avec Barack Hussein sur les plages de Normandie, que fêtaient t'ils? L'invasion anglo-saxonne et la mise en place par les américains d'une administration avec les gens de Vichy (heureusement que de Gaulle a pris les choses en mains avec la résistance, sinon que serions-nous aujourd'hui?)ou bien ont-ils commémoré les 20 000 morts suite aux bombardements aveugles des amerloques sur les villes normandes. Hollande obéit aveuglément à son ami Obama (celui qui est en train de mettre KO l'amérique)

chris 09/04/2014 16:13

Excellent traveling !!!...hélas consternant !!!...
Y a plus qu' à espérer en un bordel quelconque qui arrive comme un cheveu sur la soupe , pour arreter cette course des rats de Hamelin que nous sommes vers le ravin....y a de bonnes prémices en Ukraine de l' est ( guerre civile au mieux ...guerre mondiale au pire ) ou en Guninée ( pandémie d' ébola .. ) pour couper le sifflet à des p' tits kapos d' merde style hollande ou valls ..
Dans tous les cas de figures , on est mal barrés ...

capitaine enzo 09/04/2014 16:47

Bientot, nous allons avoir les élections consulaires (je ne sais pas si ces élus ont un quelconque poids, mais autant voter), et bien les consulats et ambassades ne donnent aucun aucun renseignement ici sur la manière de voter (mon bureau de vote est à Brasila, soit 1200 kms). Ce sont les candidats qui sont obligés de donner la marche à suivre. Et ils veulent nous faire croire que tout va aller mieux avec Valls et Zorro Ségo. Il y a 52% de franchouillards qui sont satisfaits et qui trouvent que Culbuto les a compris. Oui, on est vraiment mal barrés...
Amitiés.

NOURATIN 06/04/2014 13:04

Il apparaît de plus en plus clairement en effet que la Cinquième République se transforme, sous l'impulsion des socialos en dictature molle. Nous allons commencer à en voir les effets sur nos
échanges par Internet, tant que cela reste confidentiel ils nous foutront la paix -enfin on peut l'espérer- mais malheur aux têtes qui dépassent.
Mais bon, pas de problème, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, la Pintade du Poitou a de nouveau du grain à boulotter, le Président file le parfait amour et le camarade Valls veille sur nous avec l'aide bienveillante de la Garde des sceaux.
Que demande le peuple? On en saura peut être un peu plus à l'issue des européennes...
Amitiés.

Djef Bernier 06/04/2014 20:35

Une idée de changement qui ne passera pas les consultations primaires, voyons après les européennes, ce sera peut-être cette goutte qu'ils redoutent entre soi le matin au réveil (...)

capitaine enzo 06/04/2014 13:21

Je ne suis pas sur que les européennes changent quoi que ce soit. Déjà que le raz de marée anti PS n'a pas fait bouger d'un iota Couille molle, je ne vois pas ce que des députés européens qui n'ont aucun pouvoir vont pouvoir changer. Non, je crois qu'il faut vraiment foutre le bordel, faire la grève des impôts, faire bosser tout le monde au black, ne plus acheter de journaux, etc...
Amitiés

Djef Bernier 06/04/2014 02:36

Tout s'accélère et plus ça va vite, moins on voit ce qui nous encercle. Je crains depuis mon petit bout de pessimisme que tout ce merdier politique ne soit qu'une diversion fort coûteuse mais fort commode ; nous sommes trop nombreux et trop occupés à nos petites affaires pour envisager d'y mettre de l'imagination et surprendre. Dieudonné en réincarnation de DeGaulle ça y ressemble. Perso j'estimerai la situation définitivement bonne pour la guerre civile si la prochaine dérouillée électorale n'engage pas quelques protectionnismes, même les pédalos virent de bord n'est-ce pas? Au plaisir de te lire

capitaine enzo 06/04/2014 13:15

Cette affaire d'écoute de la NSA faites par les services de la DGSE me rappelle quand les USA ont envoyé après le 11 septembre 2001 les jihadistes en Syrie et en Lybie pour qu'ils soient interrogés. En effet aux Etats-unis, on ne torture pas. C'est bien que les USA ait des pays amis pas trop regardant pour faire le sale boulot.
Amitiés.