Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Capitaine Enzo

Quand Obama donne le la.

26 Août 2014 , Rédigé par Capitaine Enzo Publié dans #Politique

Quand Obama donne le la.

L'Union Européenne est une idée d'Hitler reprise après la dernière guerre par les américains. Pour aller plus vite, les américains ont mis aux commandes de cette nouvelle Europe deux hommes qui leur étaient fidèles, Robert Schumann et Walter Hallstein. Malgré l'opposition du général de Gaulle avec sa politique de la chaise vide à Bruxelles, aujourd'hui, ce sont les technocrates, ces gens élus par personne qui dirigent la politique des états européens et derrière eux ce sont les américains qui tirent les ficelles. On le voit bien aujourd’hui avec Hollande qui suit aveuglément Obama sans réfléchir aux conséquences pour les agriculteurs et entreprises européennes !!! Combien de chômeurs en plus? Combien de fermes et de sociétés vont fermer avec l’embargo russe? On a choisi de cirer les pompes des USA qui sont le mauvais cheval, eux rêvent de manger l'Europe alors que la Russie nous tendait les bras.

En 1938, Adolph Hitler se rend à Rome pour rencontrer le Duce Benito Mussolini afin de mettre sur pied une dictature européenne qui sera placée sous leur contrôle pour le plus grand bénéfice des firmes allemandes. Hitler et Mussolini conviennent de mettre sur pied une nouvelle Europe. Une équipe de juristes est réunie pour concevoir ce que sera cette nouvelle Europe qui permettra de ligoter les peuples. C'est Walter Hallstein, juriste qui représente le gouvernement nazi pendant les négociations d’Etat avec l’Italie fasciste. En France la politique collaborationniste de Pétain est très favorable au projet et de nombreuses brochures vantent la France européenne: « Hier l’Europe cloisonnée des démocraties inefficaces. Demain, grâce au chancelier du Reich et au Duce italien, la nouvelle Europe sans frontières dessinée par Adolph Hitler n’aura plus de frontières ; il y aura de grands axes de communications qui permettront enfin d’avoir un sentiment européen et ce sera favorable au commerce ». On pourrait presque recycler les affiches aujourd'hui.

Walter Hallstein, éminent juriste nazi, sera recyclé après la guerre par les américains. Robert Schuman, dont on sait aujourd'hui qu'il était un agent de la CIA, va travailler pour la France sur ce projet européen. Puisque Walter Hallstein avait déjà travaillé sur le sujet, le plus simple était de reprendre son projet qu'il avait établi pour Hitler, c'est ce que vont faire les américains en poussant le chancelier Adenauer à le prendre comme secrétaire d’Etat aux affaires étrangères en 1951. Hallstein négocie pour l'Allemagne les modalités de la construction européenne (Il ressort les dossiers qu’il avait préparés au mois de Juin 1938 pour Hitler). C'est cet ancien nazi qui co-signe le traité de Rome le 25 Mars 1957 avec Adenauer pour l'Allemagne. Walter Hallstein va devenir ensuite le 1er président de la Commission Européenne de 1958 à 1967. En 1965, il présente un plan qui prépare l’organisation d’une Europe fédérale qui verra un veto du général De Gaulle, avec la « crise de la chaise vide ».

En France, l’ensemble de la presse qui est proche des intérêts américains critique De Gaulle. Cette partie de l'histoire n'est pas très connue en France, mais les américains ont récupéré, après la dernière guerre, de nombreux scientifiques, juristes et responsables politiques pour reprendre les bonnes idées d'Adolf. Rappelons que Rockfeller, Chase Manhattan bank (devenue JP Morgan), IBM et Ford ont aidé et financé le régime nazi d’Hitler. C'est à cette époque que de nombreux nazis ukrainiens furent rapatriés aux Etats-unis (On ne sait jamais, peut-être pourront-ils servir un jour ?)

De Gaulle obtiendra le départ de Walter Hallstein en 1967, mais le général n'est pas éternel, il quittera le pouvoir en 1969 et mourra en 1970. Il y a eu Clémenceau, il y a eu De Gaulle, mais derrière lui, à droite comme à gauche, tous nos dirigeants serviront les intérêts américains et vont donner peu à peu la souveraineté de la France aux technocrates de Bruxelles, valets des USA.

Depuis un article du Daily Telegraph du 19 Septembre 2000 qui a rendu public les documents confidentiels du département d’Etat américain pendant les années 50 et 60, on a la confirmation que l'Union Européenne est une créature financée par la CIA américaine.

Comment Obama a renversé le gouvernement à Kiev

En mars dernier, une conversation téléphonique interceptée entre le ministre des affaires étrangères pro-occidental estonien et la haut-commissaire européen Catherine Ashton a révélé que les balles trouvées dans les corps des membres de la police anti-émeute du gouvernement pro-russe du président Viktor Ianoukovitch et des manifestants pro-américains venaient des mêmes armes. Preuve que les snipers professionnels étaient là pour provoquer un bain de sang destiné à renverser le gouvernement pro-russe de Kiev. On sait qu’après la dernière guerre les américains ont accueilli les troupes de Bandera et qu’ils ont aussi emmené en Amérique des dizaines de milliers de nazis ukrainiens. Ceux-ci sont revenus en masse au pays après l’effondrement de l’Union soviétique et depuis 20 ans, soutenus financièrement par les américains (notamment Georges Soros) ils nourrissent le nazisme ukrainien pour faire du tort à la Russie. Leur but : séparer l’Ukraine de la Russie.

La Russie construit une Union douanière et un espace économique commun avec la Biélorussie, le Kazakhstan, Kirghizstan et l’Arménie. La Georgie, l’Ukraine et la Moldavie devaient rejoindre cet espace, mais comme c’est contraire à leurs intérêts, les américains font tout pour empêcher cette union. Le rêve de Poutine était de faire une Union économique allant de Vladivostok à Lisbonne, mais Bruxelles, tournée vers les américains, n’en veut pas.

Les Etats-unis cherchent à s’accaparer l’Europe et à briser la Russie afin de dominer le continent eurasien et de contrer la puissance de la Chine. Les européens ont été réticents à imposer des sanctions à la Russie, mais depuis le crash de l’avion MH17 de la Malaysian Airlines, Bruxelles est décidé à obéir et a durci les sanctions. La Russie est la dernière victime de la politique américaine et elle utilise l’Ukraine dont le peuple sert de chair à canon dans cette nouvelle guerre.

Les ukrainiens sont tombés dans la gueule du loup, en signant un accord d’association avec l’Union européenne, l’Ukraine perd sa souveraineté ! Elle transfère le contrôle de son commerce, de ses douanes, de sa régulation financière et de ses marchés publics à Bruxelles. L’Ukraine cesse d’être un État souverain économiquement et politiquement et de plus devient un partenaire de second rang de l’Union européenne. Dans cet accord, l’Ukraine a lié sa politique de défense et sa politique étrangère à celle de l’UE et elle est obligée de participer aux conflits régionaux comme celui du Dombass sous l’égide de Bruxelles. Porochenko a fait de son pays une colonie de l’Union européenne, donc de l’Amérique et conduit l’Ukraine dans une guerre contre la Russie.

Il ne faut pas oublier que l’Europe soutient un État nazi qui a décidé d’entrer en guerre avec la Russie.

L’Union européenne va perdre des milliards d’euros à cause des sanctions imposées à la Russie par les Américains. Les politiciens européens suivent les Américains sans se poser de questions. Ils font du tort à leurs propres pays en soutenant le nazisme et la guerre. Le but des américains est de déstabiliser l’Europe et de détruire son niveau de vie et pour couronner le tout, le traité TAFTA va réduire les européens à l’esclavage.

Les raisons du crash du Boeing 777 classées secret défense !

On vient d’apprendre par certains médias étrangers deux informations que la presse française s’est bien gardée de relayer. D’une part que le bureau néerlandais d'enquête pour la sécurité (OVV) vient de reporter la publication des résultats préliminaires de l'enquête internationale sur les causes du crash du Boeing 777 malaisien près de Donetsk, en Ukraine. Elle devait normalement diffuser son rapport sous 60 jours. Mais on vient surtout d’apprendre qu’un accord de non-Divulgation a été signé le 8 aout dernier entre les Pays-bas, la Belgique, l’Australie et l’Ukraine. Cet accord interdit à ces pays de divulguer les résultats de l’enquête concernant le MH17 et leur donne un droit de veto les uns sur les autres. Seule la Malaisie aurait refusé de signer, mais peut-être l’a t-elle fait discrètement, car c’est seulement après la signature que le Conseil suprême d’Ukraine a donné l’autorisation à des enquêteurs malaisiens d’aller inspecter le site du crash dans la région de Donetsk.

Les russes auraient-ils raison, lorsqu’ils disent que l’avion a été descendu par l’armée ukrainienne. En tout cas, si les responsables du crash étaient les russes ou les pro-russes, il me semble que l’on s’empresserait de divulguer le rapport d’enquête.

Selon les américains le MH17 a été abattu par des rebelles pro-russes armés d’une batterie de missiles anti-aériens BUK. Or il se trouve que le gouvernement ukrainien pro-américain dispose d’un nombre important de ce type d’armes, alors qu’il est loin d’être prouvé que les rebelles en ait une seule. Depuis le début de cette affaire, le gouvernement américain a systématiquement refusé de produire des preuves, alors que le gouvernement russe en a divulgué de nombreuses pour étayer ses affirmations.

Et voila, comme il fallait s'y attendre les raisons et les circonstances du crash du MH17 en Ukraine sont classées secret défense.

On ne saura jamais le fin mot de l'histoire. Normal...

Le vol MH-17 abattu par un avion de chasse ukrainien ?

Ce sont les américains par le vice-président Joe Biden qui les premiers ont annoncé que le MH17 avait été descendu par un missile. Depuis, de nombreux spécialistes mettent en cause cette version. Tout d’abord, il y a ce reportage de la télévision canadienne CBC au cours duquel un envoyé de l'OSCE Michael Bociurkiw (canadien d’origine ukrainien) déclare être arrivé un des premiers sur les lieux du crash du Boeing 777 encore fumant et avoir constaté des trous de mitrailleuse sur les parties avant de la carlingue (Voir vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=d4aL1BIDuYo La vidéo originale du site CBC a été auto-censurée ! !)

En analysant les preuves photographiques publiées, Douglas Barrie, un chercheur de l’Institut international d’études stratégiques a noté que les bords d’un fragment du fuselage du cockpit du côté droit sont repliés de l’intérieur vers l’extérieur. Ce qui indiquerait une explosion causée de l’intérieur, impossible si l’avion avait été frappé par un missile.

Valentin Vasilescu, un ancien pilote de l’armée roumaine nous apprend qu’il n’a été détectée aucune émission d’un faisceau électromagnétique de guidage portant l’empreinte caractéristique d’un complexe, Buk-1M, ni aucune trainée de condensation abondante de couleur blanche, généralement d’une longueur de 10 à 35 km à partir du sol, et qui persiste quelques minutes après le lancement d’une fusée. Sur les missiles BUK à carburant solide (comme la navette spatiale), la trainée blanche est visible à 100 km, or ni les habitants de Donestk ou de sa région, ni les deux avions de ligne (Air India et Singapore Airlines) passant à proximité au même moment, ne l’ont aperçu.

Gordon Duff, un célèbre marine vétéran de la guerre du Vietnam, éditorialiste de Veterans Today, ne considère pas, lui non plus, comme crédible l’abattage du vol MH-17 avec un missile sol-air, pensant que l’appareil malaisien pourrait avoir été la cible d’une bombe à bord, ou de tirs avec les canons d’un avion ukrainien (corroboré par le canadien Michael Bociurkiw de l’OSCE) et en a conclu qu’il avait été touché par des projectiles d’artillerie de petit calibre, tirés à une cadence très élevée.

Le 23 Juillet 2014, un reportage de la correspondante de la BBC Olga Ivshina a été censuré par la direction de la BBC. Dans ce reportage, les témoins dans la région de Donetsk confirment la présence d’un autre avion de combat ukrainien, en plus du vol MH-17 au moment du crash. Du coup, le reportage d’Olga Ivshina démonte également la version fournie par le SBU ukrainien, parlant de missile sol-air

Et puis il y a aussi ce que dit le contrôleur de vol qui a suivi l'avion :

Entre les coordonnées exactes au moment ou les contrôleurs ont perdu la communication avec l'avion et celles des des lieux de chute des morceaux de grandes dimensions, l’avion a volé presque au-delà de la zone de responsabilité de l'Ukraine, ensuite il a changé de vitesse, a inversé sa route, et a volé encore… cinq autres minutes dans la direction opposée. C’est une nouvelle preuve : Il n'existe pas d'avions frappés par des missiles lourds du système "Buk" qui puissent continuer à voler. En revanche, il peut voler après l’explosion de missiles légers "air-air" lancés d’un avion de chasse.

Malgré toutes les preuves qui prouvent que le MH17 n’a pas été descendu par un missile, Kiev a produit une prétendue conversation radio entre des séparatistes annonçant qu’ils auraient abattu l’avion malaisien. Et la télévision ukrainienne de montrer un camion Iveco roulant sur une autoroute avec une rampe de lancement de Buk-1M de l’armée ukrainienne mais attribué dans le film aux insurgés pro-russes. La dernière énormité lancée par Porochenko est que l’Ukraine dispose de photos satellite et de vidéos qui confirment l’endroit où le missile a été lancé contre le MH17. Cette déclaration a été faite par téléphone, dans une conversation avec le président Hollande dont la première réaction a été de mettre en doute le sérieux de son homologue ukrainien, étant donné que l’Ukraine n’exploite aucun satellite d’observation militaire ou civil.

Hollande est prêt à tout gober

Il y avait eu les mensonges de Bush pour lancer la guerre en Irak, le coup des armes chimiques en Syrie avec Obama et son ami Hollande. Cela fait 30 ans que ça dure. Souvenez-vous, ce sont les américains qui ont armé Ben Laden en Afghanistan et ses successeurs sont prêts à prendre le pouvoir. Il y a eu la Tunisie, la Libye, l'Egypte, la Syrie avec toujours le même discours : "imposer la démocratie" et ou en sont-ils aujourd’hui ? Maintenant on n’hésite plus à descendre un avion avec 300 passagers innocents à bord, juste pour convaincre les européens qui avaient du mal à sanctionner la Russie. Mais ou va le monde ?

Nous avons foncé tête baissée dans le piège. Pour le bénéfice de qui ? La France ferait mieux de s'occuper au quotidien des intérêts des français et pour cela, une seule solution qu’elle retrouve sa souveraineté en quittant l’Union Européenne. De plus quand on a une économie aussi fragile on ne va pas jouer les missionnaires ou les rambos.

Le saviez vous ? Les USA achètent actuellement des hélicoptères militaires à la Russie. Et pendant ce temps, ils veulent nous interdire de commercer avec la Russie....

Elle est pas belle la vie ?

Partager cet article

Commenter cet article

plombier paris 09/03/2015 04:13

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

serrurier paris 24/11/2014 21:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

capitaine enzo 25/11/2014 13:03

Je vous remercie. Je n'ai pas pu visiter votre site internet. Vous n'avez pas mentionné l'adresse.
Cordialement

Pangloss 23/11/2014 17:13

Edifiant! Cette propagande anti-russe dans les medias français commence à me gonfler.

capitaine enzo 23/11/2014 17:57

Oui, moi aussi, je ne supporte plus et notamment quand je vois son altesse à la télé. Tellement dégouté que cela fait 3 mois que je n'écris plus rien. Je vous admire, vous et Nouratin de reprendre la plume toutes les semaines.
Amicalement.

organique 12/11/2014 19:00

On en veut davantage traité de cette manière. Merci.

capitaine enzo 12/11/2014 19:42

Merci, mais j'ai plus beaucoup de temps à me consacrer à écrire.

chris 13/10/2014 18:56

Capitaine Enzo a perdu la voix ????
Vraiment dommage !!!

capitaine enzo 13/10/2014 23:51

Merci pour le dommage. mais j'essaye de lancer la culture du paulownia (un arbre d'origine chinoise) au Brésil. Depuis 2 mois, j'ai créé 3 sites, un en français et 2 en brésilien (pas facile car avant 60 berges je ne parlais pas un mot de brésilien) (http://paulownia-brazil.blogspot.com.br/) . Je ré-écrirais certainement, mais j'avoue que Nouratin a décidemment raison, la France est foutue et les français sont pour une grosse majorité des boeufs. De toute façon, de droite ou de gauche, en 2017, cela ne changera rien... à moins qu'un homme providentiel... La meilleure chose qui pourrait faire réagir les français, c'est un clash à la grecque... et encore.
Amitiés.
PS:Mes articles me demandaient pas mal de temps en recherches et en vérifications.

NOURATIN 01/09/2014 09:25

Les Amerloques n'ont qu'un seul souci:leur intérêt. Hélas, nous sommes loin d'en faire autant, par humanitarisme ostentatoire et par pure bêtise, aussi. Nous nous sommes donc encore une fois laissés piéger et, forcément, nous continuerons à foncer, la tête dans le sac, ça devient la procédure normale. Avec des politicards véreux et des media autistes on voit mal comment le citoyen Lambda pourrait réagir.
Amitiés.

capitaine enzo 01/09/2014 14:01

Finalement, c'est depuis la guerre de 14 que les Etats-unis font du commerce avec nous. Pour eux la guerre est un commerce, il y a eu 14/18, 39/45 ou ça n'a pas été gratuit pour nous et ils aimeraient bien en lancer une nouvelle. Avec la Russie et son embargo pour affaiblir une Europe malade, la France sera une des premières à trinquer.
Amitiés

chris 31/08/2014 19:18

Excellent résumé , pour qui se laisse désinformer par la télé !!!..perso , je suis de très près cette " affaire ukrainienne " , bien plus encore que les " affaires moyen orientales " ...ou ils arriveront à un compromis ( stricte fédéralisme ukrainien ) ou ce sont les états européens qui vont en faire les frais ...
...super dangereux , ce petit jeu américain !!!...faut croire qu' ils sont vraiment aux abois !!

capitaine enzo 01/09/2014 01:01

Ce qui m'étonne le plus c'est que ce genre d'infos sont connus de toute la presse, mais ça n'interpelle personne et surtout pas les journalistes. Pour une bonne paye, ils sont prêts à tout gober, Dans certains pays, certains se rebellent (en Afrique, par exemple), mais ça devient anachronique.
Amitiés.